Présentation

Communauté Emmaüs à Sion: accueil des personnes en difficulté - vente et recyclage de marchandises

Historique du mouvement Emmaüs

L'Abbé Pierre - Communauté d'Emmaüs - SionEn novembre 1949, l’abbé Pierre rencontre Georges Legay, il était désespéré, voire suicidaire. L’abbé Pierre tente de lui redonner une espérance de vie:

«Je ne peux pas t’aider, je n’ai rien à te donner, beaucoup de personnes ont besoin d’aide. Viens m’aider à aider les autres.»

 


Georges accepte alors de suivre l’abbé Pierre et de se consacrer à cette tâche. Il devient ainsi le premier compagnon d’Emmaüs. Cette rencontre constitue l’acte fondateur du mouvement Emmaüs.

Bien que fondé par un prêtre catholique, député de surcroit, le mouvement s’est voulu totalement neutre sur les plans religieux et politique.

Son but:

Le but du mouvement Emmaüs c’est de prendre conscience et d’agir contre la pauvreté et l’exclusion.

Pourquoi le nom Emmaüs:

Le nom d’Emmaüs a été choisi par l’abbé Pierre. Il a fait le lien entre le désespoir de Georges (le premier compagnon) et les disciples de Jésus qui rentre chez eux après la mort de celui-ci. Ils rentrent à pied dans le petit village de Palestine qui s’appelle Emmaüs. Ils sont désespérés de la même façon que Georges.   (Luc 24, 13-35)

Dans le monde:

Fondé initialement en 1949, ce mouvement s'est depuis développé à l'international dans plus de 37 pays à travers le monde. C’est par la solidarité d’une communauté à une autre que le mouvement Emmaüs s’agrandi. Il existe 337 communautés réparties sur les 5 continents.

En Suisse, voici les communautés principales:

Communauté Emmaüs à Genève

Communauté Emmaüs à Etagnières dans le Canton de Vaud

Communauté Emmaüs à Fribourg

Communauté Emmaüs à La Chaux-de-Fonds dans le Canton de Neuchâtel

Communauté Emmaüs dans le Canton du Jura

Communauté Emmaüs dans le Tessin

Communauté Emmaüs à Zurich

Et dans le monde:

Communauté Emmaüs International

Communauté Emmaüs Europe

L'association Emmaüs Valais:

Fondée en 1979, la communauté Emmaüs de Sion a accueilli le premier compagnon en 1980.

Actuellement, la communauté peut accueillir 15 hommes et 4 femmes.

Habitation principale

La Communautés Emmaüs de Sion est une association autofinancée ne touchant aucune subvention. En son sein travaillent 10 employés, une dizaine de personnes bénévoles, elle dispose de deux postes pour les civilistes et 3 postes pour les chômeurs en fin de droits (par l'O.S.E.O.).

Depuis le début des années 2000, le centre de Sion a bénéficié de rénovations diverses tant au niveau des habitations réservées aux compagnons que de la surface de vente ou des ateliers de travail.

Emmaüs Sion est avant tout une structure d'accueil pour des personnes en rupture avec la société ayant une volonté de s'intégrer dans la COMMUNAUTE.